LES FILLES DE ILLIGHADAD

[musique touareg / Niger]


lundi 13 novembre à 19:00 @ Stimultania


Fatou Seidi Ghali, Alamnou Akrouni et Mariama Salah Assouan – viennent de la région des Illighadad, en plein cœur de la brousse du Niger, rarement on aura entendu des sons qui résonnent avec autant d’émotion que ceux des Filles de Illighadad. Fatou Seidi Ghali dirige ce groupe à la guitare et au chant, avec son jeu mesuré et calme, elle est l’une des seules guitaristes féminines de musique touareg, dans un monde dominé par le genre masculin. Ensemble avec ses cousines Alamnou et Mariame, au chant, elles vont droit à l’essence de cette musique des « ishumars », la mélangeant sur scène avec la tradition du « Tende », enregistrant leurs morceaux dans un grand studio ouvert : le désert. Une musique minimaliste, poétique et féminine où les rythmiques transes et ancestrales des
« Tendes » viennent soutenir un blues lancinant et mélodieux. L’Amour, la religion, les difficultés de la vie, la joie de la communauté, la glorification de la nature et la culture Touaregs sont les thèmes distillés au gré de leurs morceaux.